bandeau contact galerie

 

 

 

Le cyclone MATTHEW ravage la province de Guantanamo

Début octobre 2016, l'ouragan Matthew s'abat sur Haïti, les médias ont en abondamment parlé et l'aide humanitaire a pu ainsi bénéficier aux nombreuses victimes. Quelques jours plus tard, les médias relatent les dégâts aux Etats Unis. Matthew a-t-il joué à saute-mouton sur Cuba pour que les médias soient silencieux sur d'éventuels dommages?

Les 5 et 6 octobre 2016, Matthew a frappé la province de Guantanamo à la pointe est de Cuba en catégorie 4 avec des rafales à 220 km/h. Après être passé sur la région de Maïsi, l'oeil du cyclone a ravagé toute la région de la Boca de Yumuri, dévastant la ville historique de Baracoa à 25 km.

Les dégâts sur les habitations et sur les cultures (café, cacaos, fruitiers...) sont majeurs mais aucune perte humaine n'est à déplorer, les habitants ayant suivi les consignes de sécurité et s'étant réfugiés dans les abris et grottes préparées par les autorités.

Des habitantes de la Boca de Yumuri racontent le passage de l'ouragan les 5 et 6 octobre dans la vidéo ci-contre. Le film a été réalisé 4 mois 1/2 après le cyclone et les réparations allaient bon train grâce à l'aide gouvernementale qui prend en charge 50% de ces travaux.

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Une vidéo montrant les ravages de Matthew sur Baracoa.
4 mois après, les travaux sont impressionnants; ce qui pouvait être réparé l'a été; seules les habitations très endommagées seront détruites et reconstruites, leurs habitants étant relogés dans la famille et chez des amis. Le tourisme peine encore à reprendre à cause des agences, nombre de casas restant sans locataires.
La route d'accès via Guantanamo et la Farola est ouverte (mais toujours aussi dangereuse).

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash