L'ouragan Dennis a frappé Cuba (7-8 juillet 2005)

aerienne Dépêche d'agence du 8 juillet 2005:
L'ouragan Dennis tue au moins dix personnes à Cuba LA HAVANE
(AP) -
L'ouragan Dennis a causé la mort d'au moins dix personnes à Cuba, frappant l'île caraïbe avec des vents atteignant 215 km/heures et des pluies torrentielles.
"Il est arrivé, avec toute sa force diabolique", a lancé à la télévision d'Etat le président Fidel Castro dans l'après-midi de cet ouragan de catégorie 4. Le Lider Maximo a fait état de dix morts dans le sud-est de l'Ile, huit dans la province de Granma et deux à Santiago de Cuba.
Le météorologue José Rubiera, de l'Institut de météorologie cubaine (IMC) a qualifié Dennis d'ouragan "extrêmement dangereux".
A l'extrême est de l'île caraïbe, la base américaine de Guantanamo, où sont détenus plus de 500 suspects de terrorisme, a été frappée de plein fouet. Auparavant, Dennis avait causé la mort de cinq personnes en Haïti et des dégâts considérables en Jamaïque.
L'oeil du cyclone a frappé le centre de Cuba, une première fois, puis une seconde près de Cienfuegos, à environ 205 km au sud-est de La Havane, selon le Centre des Ouragans de Miami. Certaines rafales atteignaient jusqu'à 260 km/heure alors que le cyclone se dirigeait vers le nord-ouest à la vitesse de 27 km/heures.
Plus de 600.000 personnes ont été évacuées, selon les responsables de la défense civile cubaine. Plus de 100.000 l'avaient été dès jeudi du sud-est de l'île, et des milliers d'étudiants ont été renvoyés chez eux.

Cuba et ses 11,2 millions d'habitants, fréquemment frappée par les cyclones, ne compte que rarement des victimes, le gouvernement procédant toujours à des évacuations massives par précaution
(...)

Bilan humain final
Haïti : 22 morts, Cuba : 16, USA : 15
soit un total de 53 victimes.

degats
     
     
carte
RETOUR